Interview de la Magnétiseuse Énergéticienne Séline

Nous sommes une association de bien-être sous toutes ses formes et c’est pour cela que depuis quelques temps, nous proposons des conférences et ateliers de plusieurs personnes liés au bien-être, comme l’art thérapie, la psychologie de la personne ou des lieux, l’hypnose, mais aussi dans des domaines un peu plus subtil tels que l’énergétique ou la médiumnité. Aussi nous ferons de courtes interviews des personnes qui décident de collaborer avec Nikoline afin de pouvoir les faire connaître. Car chacun a sa particularité dans son domaine et est riche de ses expériences.

Pour nous, chaque être est un trésor et ces petites interviews, ainsi que les conférences et les ateliers que nous vous proposerons, seront là pour vous les faire découvrir.

Séline

 

photo séline -association Nikoline

Aujourd’hui nous sommes avec Séline, magnétiseuse, énergéticienne et maître Réiki qui s’est spécialisé pour les personnes à profils atypiques

Nikoline: Bonjour Séline, Comment vas-tu ?

Séline : Bonjour l’équipe de Nikoline, superbement bien et vous ?

N : Superbement Bien aussi. Pour ceux qui ne te connaisse pas encore, tu es magnétiseuse, énergéticienne, maître Réiki, accompagnatrice en développement personnel et fondatrice de l’association Nikoline. Comment en es-tu arrivée à t’intéresser au développement personnel ?

S : J’ai été bercé par une famille liant l’invisible, par un papa qui conjurait, et le concret, par une maman qui ne croyait que ce qu’elle voyait, tout en ayant une intuition imparable.

Mais ce fut surtout quand je ne me suis plus du tout sentie en accord avec la vie que j’avais. Je sentais qu’il y avait autre chose. Je dirai que ce qui a accéléré tout sur les dernières années, fut le livre « J’arrête de râler sur mes enfants et mon conjoint » de Christine Lewiski et Florence Leroy. Il fut une véritable source et m’a permis d’aller dans la communication bienveillante. La méthode Montessori et comme j’étais déjà dans les énergies avec le magnétisme, le Réiki fut un formidable complément. Mais par forcément pour les soins que je donnais mais surtout pour toutes les ouvertures que cela m’a apporté dans mon cheminement personnel en travaillant sur moi. C’est d’ailleurs comme cela que je l’enseigne maintenant en tant que Maître Réiki.

 

N : Tu fais aussi du magnétisme. Comment savoir si on a affaire à un bon magnétiseur ?

S : Un bon magnétiseur déjà ne vous demandera pas d’arrêter un quelconque médicament et ne vous dira pas qu’il va vous guérir. S’il est honnête, il ne s’acharnera pas à vous faire des séances sans arrêt à des prix exorbitants. Personnellement, selon les accompagnements que je fais, je vois les personnes au bout de minimum 3 semaines-un mois, car le magnétisme agit différemment selon les personnes et surtout n’a pas de temps précis de soulagement, cela peut être immédiat comme cela peut prendre 3 semaines à un mois. Si au bout de 3 séances, il n’y a pas d’amélioration, alors c’est que je ne suis pas la personne qui convient pour ce soin.

 

N : Quelles personnes ou événements ont eu un impact décisif dans ton cheminement (rencontre, auteur, événement particulier…)

S : Beaucoup de personnes ont eu de l’impact dans ma vie. Le tout premier fut mon père, sans qui je n’aurais pas cette ouverture d’esprit, mais aussi ma mère avec son côté terre à terre qui me permet d’avoir du discernement même si je peux faire des erreurs comme tout être humain. Mais cela m’a permis de ne pas tomber dans certains pièges. Il y a aussi mon mari et mes enfants sans qui je n’avancerais pas tous les jours. Je sais cela fait bateau de dire cela et pourtant c’est ma base et ma force. Après, il y a eu des personnes telles que David Fontaine, médium à Caen, Serge Boutboul pour ses livres et ses stages, Il y a eu Douna, Pascal, Patricia Morin et plus récemment Ariane qui fait partie de l’association Nikoline avec toutes les belles rencontres qu’elle m’a permis de faire.

 

N :  Quels choix personnels as-tu fait dans cette démarche pour trouver ta propre voie ? Ces choix ont-ils évolués avec le temps ?

S : J’ai décidé de me consacrer à ce qui me parlait et ai décidé au bout de quelques années d’en faire mon activité professionnelle. Mes choix étaient d’abord uniquement dans le soin. Puis, au fur et à mesure, mes capacités de clairvoyance et clairaudience se sont développées, alors j’ai décidé de faire des soins guidés. Depuis 3 ans j’ai eu de plus en plus de personnes Haut Potentiel Intellectuel ou avec un Trouble du Déficit de l’Attention ou des Dys qui sont venus me voir et qui m’ont dit que je leur faisaient beaucoup de bien. C’est pourquoi j’ai décidé de faire des soins spécifiques pour eux. De plus, étant moi-même ce que l’on appelle un zèbre, et désormais maman de petits zèbres, je suis plus à même de comprendre ce qu’il ressentent (ou ce que ressentent les parents quand il s’agit d’un enfant) et ce sur quoi je peux travailler.

Donc oui le cheminement a évolué au fur et à mesure des années

 

N :  Comment ton entourage a vécu ton choix de vie et de vocation ?

S : Très bien, mon mari est d’un soutien incommensurable et ma mère, qui était très terre à terre, a vu ses facultés s’ouvrir au fur et à mesure de ma propre évolution. Elle a d’elle-même décidé de suivre mes ateliers « d’Eveil de soi » l’année dernière, pour comprendre et apprendre à vivre avec sa propre clairvoyance et clairaudience (ce qui l’étonnes encore aujourd’hui !). Ce fut pour moi un moment incroyable et plein de bonheur quand elle a sorti un cahier et un crayon en me disant : « je suis prête, je veux comprendre et ne plus avoir peur de tout cela ».

 

N : Penses-tu qu’il puisse y avoir un côté héréditaire dans les capacités ou que tout le monde peut développer des dons sans prédispositions particulières ?

S : Je pense que tout le monde a ses capacités, c’est pour cela que je propose les ateliers d’éveil de soi et aussi la formation en magnétisme. Comme pour tout, il suffit de s’exercer.

La seule chose c’est que lorsqu’on a un père, une mère, un grand-père, une grand-mère ou autre qui déjà magnétisait ou reboutait, on baigne un peu dedans et ainsi notre esprit est plus ouvert la majorité du temps. On voit les effets. De plus avec la montée vibratoire de la Terre, les ressentis sont beaucoup plus avancés maintenant qu’il y a encore quelques années.

N : Tout le monde peut-il faire les mêmes choses, ou existe-t-il plutôt une voie propre à chacun lié à sa propre nature ?

S : C’est tout à fait ça. Chacun a sa propre vibration, sa propre nature et chacun apportera sa pierre personnelle à l’édifice. Je ne suis pas offusquée quand quelqu’un me dit j’ai été voir untel comme magnétiseur. Chaque magnétiseur a ses propres perceptions : vous pourriez voir 10 magnétiseurs dans une journée, ils ne vous diraient pas forcément la même chose. Chacun aura à vous dire ou à vous soulager de ce qu’il aura décelé chez vous. Quelque chose que les autres n’auront capté et vice versa. L’un travaillera plus sur une partie du corps et l’autre sur une autre. Et surtout chacun travaillera selon son propre protocole et niveau de connaissance.

 

N :  Combien de séances sont nécessaires pour soulager nos maux ? A quelle fréquence doit-on voir un magnétiseur ?

S : Cela dépend bien sûr des maux, si c’est un mal physique, de une à trois séances suffisent. Cependant à force d’expérience, je vois que pour des maux émotionnels il faut un minimum de 3 séances, (ce qui est la majorité des cas). Ensuite je détermine avec la personne, selon son état, le nombre et la fréquence des séances nécessaires pour la suite.

Nous les magnétiseurs, nous sommes les dernières roues du carrosse. Je m’explique : Souvent les personnes venant nous voir on déjà essayé toutes sortes de thérapies avant. Cependant, dans l’idéal, il est bon de voir un magnétiseur régulièrement même si on est en bonne santé voir surtout quand on est en bonne santé. Tous les 2/3 mois est un bon rythme. Cela permet de prévenir de certains maux et d’augmenter son capital santé. Je ne dis pas que vous ne serez jamais malade, non, mais que vous pouvez éviter certaines petites maladies qui trainent.

 

N : Quel parcours suivre pour devenir magnétiseur ?

S : Suivre une formation est essentielle. J’ai pu le constater de par mon expérience personnelle, car au début je faisais cela sans connaître les protections ni le rechargement et je récupérais les symptômes des personnes que je voulais aider. Par la suite, on a mis sur mon chemin plusieurs techniques en magnétisme qui m’ont permis de me protéger,bien sûr, mais surtout de faire des soins plus efficaces et un bouche à oreille qui m’a permis de m’installer en tant que magnétiseuse. Toutes les techniques que j’ai pu apprendre et bien c’est ce que je propose lors de mes formations afin que ceux qui y participent puissent trouver leur propre protocole et pouvoir par la suite être autonome et faire des soins sur autrui.

 

N :  De par ton vécu, qu’est-ce que tes ateliers apportent aux gens en général ? A la fin du cursus, qu’est-ce qui a changé chez les personnes qui y participent ?

S : Eh bien, c’est surtout aux personnes qui ont suivis les ateliers qu’il faut demander. Pour les ateliers « d’Éveil de soi », je vois au début qu’ils découvrent la spiritualité, leurs facultés et les entend souvent se dire : « je n’y arriverais jamais ». Puis, au fil des exercices, je les voit qui y arrivent et gagnent en assurance. A la fin, voir leur évolution grâce aux différentes clés apprises ainsi que la confiance qui revient chez ceux qui l’avait perdu est formidable. On voit dans leur vie familiale ou privée des améliorations ainsi que des changements professionnels qui se font naturellement. C’est plein d’ouvertures. Et pour les formations en magnétisme, je vois l’estime de soi remonter chez ceux qui doutaient au départ, les voir capable de faire un soin de A jusqu’à Z sans que j’aie à intervenir.

 

N :  Le rythme des ateliers semble bien défini, pourquoi ce choix sur la durée et l’espacement des ateliers ?

S : Effectivement, que ce soit pour les ateliers « d’Éveil de soi » ou pour la formation en magnétisme, je fais une fois par mois. Entre chaque séance ou atelier, je donne des exercices à faire afin que chacun s’exerce chez soi et surtout soit le plus autonome possible. Sur certains exercices, comme la bienveillance envers soi-même dans les ateliers « d’Éveil de soi », il y a de l’observation sur soi, sur les autres et cela ne se fait pas en une semaine. L’espacement est là aussi pour qu’ils puissent assimiler tout ce que je leur donne comme informations. Généralement, on ressort avec la tête pleine donc il faut un temps pour se poser reprendre le cours ou l’atelier et s’exercer. Cela leur permet aussi de voir leur propre évolution.

 

N : Pourquoi ces choix de sujets spécifiques t’ont-ils paru nécessaires pour une vie épanouie, quels sont leurs rôles ?

S : Ce sont des clés différentes qui pourront les aider à évoluer autrement. Certaines clés vont moins parler que d’autres mais c’est en les expérimentant que l’on voit si cela nous convient ou pas. Ce qui est nécessaire, c’est de vouloir évoluer. Les clés sont juste des appuis qui nous permettent d’avoir, lors de’ moments difficiles, des moyens pour aller mieux et ne pas rester dans la procrastination. Et puis plusieurs clés permettent de voir vers où le chemin de vie de chacun peut s’orienter.

 

N : Une vie épanouie passe-t-elle forcément par une ouverture à ses facultés, et en quoi cela apporte une différence significative au quotidien ?

S : Non effectivement cela n’est pas nécessaire en soi mais cela peut être un atout. Pour exemple : quand on a des soucis d’attention et qu’on perd souvent ses affaires, la clairvoyance est un véritable allié. On prend ça à la rigolade mais c’est vrai. Cela permet aussi de ressentir ce qui nous entoure, est-ce bon pour nous ou pas par le clair ressenti, de plus ce dernier est la base du magnétisme et du réiki. C’est aussi apprendre à écouter son guide spirituel qui est là pour nous aider dans notre cheminement et donc aller à l’essentiel plutôt que de tâtonner. Ce sont de véritables atouts dans une vie. C’est pour cela que je les propose dans les ateliers « d’Eveil de soi ».

 

N :  En une phrase, comment résumerais-tu tes formations et ce qu’elles peuvent apporter à chacun ?

S : Chaque formation que je donne a sa propre fonction : Le magnétisme c’est pour apprendre à apporter des soins à autrui, mais aussi sur soi-même. Le réiki aussi en soit mais il est plus axé sur son propre cheminement personnel et dans les ateliers « d’Eveil de soi », le bénéfice direct est de découvrir ses propres capacités ainsi que des clés pour améliorer son quotidien et vivre la vie autrement.

 

N : Et si tu avais un conseil à offrir aux personnes qui te lisent en ce moment, quel serait-il ?

S : Suivez ce que votre cœur vous dicte. C’est lui la base de votre chemin de vie.

 

Vous retrouverez Séline le mercredi 19 septembre 2018 à 19h à la salle de l’Amma’zennie à Rezé pour une conférence ayant pour thème :

« Des clefs pour une vie épanouie ».

Tarif 20€ / Réservations sur la page contact de l’Association NIKOLINE.

Ses coordonnées

Tél : 06-87-75-07-62

Facebook : Séline Magnétiseuse Maitre Réiki

Web : www.seline-magnetiseuse.fr

Mail : contact@seline-magnetiseuse.fr

 

Related posts

Leave a Comment

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

For spam filtering purposes, please copy the number 3478 to the field below:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.